Carole Contre
Naturopathe
Carole Contre
Naturopathe

Et si on parlait Monodiète de pomme ?

Naturopathie
compote pomme cannelle

N’est-ce pas l’occasion idéale pour parler de monodiète ?

Maux de tête, digestion difficile, crampes à l’estomac, nausées, remontées acides, haleine chargée, mauvaise mine, grosse fatigue…Autant de désagréments liés aux excès des lendemains de fêtes

Nous épuisons chaque jour notre énergie en sur-sollicitant notre organisme déjà débordé par la quantité de molécules chimiques que nous ingérons et respirons. Alors, au quotidien et en plus des excès, nous nous retrouvons avec une énergie dans les chaussettes mais le souci étant d’affaiblir nos défenses chaque jour !

Autant de raisons de se lancer dans une monodiète ! D’accord ! Mais c’est quoi une monodiète ? Exactement ? Et pourquoi choisir la pomme ?

Le principe d’une monodiète

Si nous persistons à épuiser notre énergie par une mauvaise alimentation, un mode de vie stressant, un environnement pollué, nous affaiblissons notre organisme et son système de défense. Bref ! Autant de contrariété que notre corps va essayer de gérer en tentant d’éliminer les toxines par le biais des ‘’portes de sortie ‘’de l’organisme qu’on appelle ‘’Les Emonctoires’’: ‘’Foie, Intestins, peau, poumons et reins ‘’’

Le problème est que nous cumulons un nombre important de toxines qui, au fur et à mesure encrasse notre organisme au point d’entrainer un épuisement de nos cellules donc une force vitale amoindrie Résultat ! Nous nous retrouvons en sous vitalité, épuisés, malades et des inflammations plus ou moins importantes dus aux déchets stockés dans l’organisme et non évacués.

Pour les naturopathes, la maladie est avant tout du à un encrassement.

Et chacun étant unique quant à ses prédispositions familiales, mode de vie et tempérament, nous n’aurons pas la même faculté à éliminer ses indésirables.

Mais c’était sans compter la monodiète !

La monodiète consiste à ne consommer qu’un seul aliment biologique durant un repas (cela peut être celui du soir) ou bien sur une ½ journée ou 1 journée complète ou plus si vous en ressentez le besoin. Mais dans la limite de 3 jours car il est possible que vous ressentiez des désagréments tels un sevrage : Maux de tête, courbatures, nausée …Pas de panique ! Non plus ! Comme dans tous les cas de désintoxications, le corps va réagir : boutons, urines foncées, langue blanchâtre. Le corps se nettoie

Cependant 3 jours de monodiète peuvent être fatiguant pour vous, commencez par un repas par semaine et passez par la suite à une journée dans ces cas-là.

La quantité n'est pas limitée, on mange de cet aliment autant que l'on veut et aussi souvent qu'on en éprouve le besoin. C’est pourquoi, il est plus facile à mettre en place et moins restrictifs qu’un jeûne.

Quel est l’objectif de la monodiète ?

La monodiète va permettre une économie digestive en mettant en repos partiel l’appareil digestif et ainsi récupérer de l’énergie au profit du nettoyage et du drainage de nos fameux émonctoires.

Le sang ainsi « nettoyé, purifié » facilitera la circulation des nutriments vers la cellule et se débarrassera des déchets vers la sortie plus aisément. Notre corps va pouvoir se débarrasser des toxines qui l’empêchent de fonctionner correctement et ainsi permettre une meilleure distribution des énergies au reste de l’organisme.

On favorise ainsi le processus d’auto-guérison qui est le principe même de la naturopathie :

« Cette intelligence qui organise, soutient, restaure, soigne et guérit … »

Notre corps va pouvoir repartir sur des bases saines comme si nous faisions le reset d’un ordinateur.

Les effets d’une telle diète se feront remarquer très vite !

Si vous sentez ballonné (e), gonflé et/ou de fatigué(e) après un repas, vous allégerez votre digestion, gagnant ainsi une meilleure énergie.

 

Si votre cure de monodiète est bien choisi, vous re-basifiez, re-alcalinisez votre terrain, terrain devenu trop acide. L’un des plus importants est le stress : « toujours plus vite, toujours plus performant »

 

Même si le but n’est pas de perdre des kilos, vous vous sentirez agréablement plus allégé, un corps plus affiné (le ventre perdant du volume car il n’y a plus de fermentation)

 

Il se peut que votre sommeil en soit amélioré vous permettant de renforcer vos capacités de défense.

 

Vous améliorerez vos perceptions sensorielles, et ainsi être plus réceptif aux informations qui vous entourent.

 

C’est un temps de retour à soi, le moment opportun d’être à l’écoute de son corps, de plus être à l’extérieur de soi.

Quand fait-on une monodiète ?

Vous l’aurez compris, on fera une monodiète dès qu’il faudra mettre en repos l’organisme et notamment le système digestif : repas copieux, excès alimentaires après les périodes de noël et nouvel an.

Mais pas que !

Après un choc psychologique, sachez que les émotions négatives et les ruminations sont tout autant de déchets (émotionnels) que la cellule doit gérer !

Avant d’entamer un changement alimentaire, le corps doit repartir sur des bases saines pour se réadapter à d’autres habitudes alimentaires

Avant un changement de saison (printemps et automne), dès que le corps est encrassé par des toxines ou/et des toxiques dont il peine à se débarrasser et ainsi soutenir l’organe qui régit la saison

Pour toutes ces raisons, il serait bon de tenter une monodiète !

Comment l’organisme va réagir ?

Cela dépendra de chacun ! Suivant la capacité émonctorielle de chacun à éliminer et surtout la quantité de toxines à évacuer ! Et de la durée de votre monodiète : D’un repas par semaine allant à 3 jours complet.

Les manifestations peuvent subvenir par de la douleur chronique : maux de tête, douleurs articulaires, arthrites diverses...

Par de l’eczéma, de l’acné, sueurs et autres évacuations par l’émonctoire peau … Par de la toux, le nez qui coule et autres secrétions catarrhales (écoulement d’un liquide plus ou moins clair) par l’émonctoire poumon...

Peut se manifester par des calculs rénaux, des urines chargées par l’émonctoire rein et par des allergies et autres intolérances…

 

Trois jours des plus opportuns pour l’organisme

Une monodiète de 3 jours permet de renouveler entièrement les cellules de la flore intestinale car celles-ci ont une durée de vie de 72 heures

Elles pourront ainsi se débarrasser des molécules non désirables pour l’organisme et ainsi n’étant pas sur-sollicités, le reste de l’énergie pourra être consacrés à traiter et soutenir les autres systèmes et plus particulièrement le système hépatique (foie et vésicule biliaire).

 

Avertissement : La monodiète de pomme est à conseiller temporairement dans le but d’éliminer les déchets, les toxines du corps durant quelques jours (pas plus de 3 jours).

Elle sera déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes en continu

En aucun cas, elle ne remplace une consultation auprès d’un spécialiste de santé.

Une monodiète, oui mais comment ?

’Une monodiète se prépare tout autant qu’un jeûne’’

Pour préparer le corps à l’absence de nourriture, nous procéderons par palier alimentaire.

La règle d’or : Eliminer tout ce qui est toxique et mort !

Un jour avant de commencer votre monodiète, vous veillerez à remplacer votre alimentation de type industrielle.

Vous réduirez les protéines animales surtout les viandes rouges, les produits laitiers et le sucre.

Mais également tous les excitants : Thé noir, café, cigarette et alcool, pour aller vers une alimentation plus hypo toxique : Fruits et Légumes. Un régime méditerranéen fera tout autant l’affaire.

Le repas pris la veille sera exclusivement composé de légumes riches en fibres. Que dîtes-vous d’un bouillon de légume ?

 

Ce qu’il faut retenir !

Pendant la monodiète, buvez au moins 1,5 litre d’eau pour faciliter l’élimination des toxines.

Privilégiez des eaux peu minéralisées comme Montroucous, ou Montcalm, des Infusion romarin, pissenlit, fumeterre, artichaut pour le foie ou bien mauve, mélisse, fenouil pour le système intestinal, bruyère, reine des prés, bouleau pour son effet diurétique, du thym pour son côté antiseptique et du thé vert ? Oui, bien sûr !

Pour aller encore plus loin, un lavement intestinal serait à préconiser, à pratiquer la veille de votre monodiète

Conseil d’utilisation :

  • Achetez une poire de lavement en pharmacie, la remplir d’eau tiède et aller à la selle dès que l’envie se faire sentir.

 

A la fin de votre monodiète, il faudra réhabituer votre système digestif à assurer son rôle de digestion en lui permettant de revenir progressivement vers votre alimentation habituelle.

Vous réintroduirez les graisses dites saturées : les viandes, les charcuteries, les laitages de façon progressive et vous serez vigilant aux mauvaises associations alimentaires On ne se jette donc pas sur un steak frite en sortant d’une monodiète 

Pourquoi choisir la monodiète de pomme ?

C’est un des meilleurs fruits pour une monodiète. : Non seulement, la pomme se trouve facilement toute l’année et de par ses différentes variétés contentera les goûts des uns et des autres.

Pommes crues ou cuites ou compotes de pommes biologiques sont un moyen simple et facile à mettre en place pour chaque membre de la famille (pour petits et grands)

pomme

La pomme est l’aliment santé par excellence ! Ne dit-on pas ? ‘’ Eat an apple a Day, Keeps the Doctor Away’’ (manger une pomme par jour éloigne le médecin)

Pas étonnant qu’on la plébiscite autant ! Quand on voit le concentré de bienfaits qui se cachent derrière leur peau verte, jaune et rouge. On les préférera donc biologique afin de consommer leur peau qui est extrêmement riche en fibres, leur principal bénéfice.

La teneur en fibre d’une pomme a plus de 2,5 g pour 100 g. Soit plus de 5 grammes de fibres à chaque pomme que vous croquez. De quoi faciliter le transit intestinal et ainsi vous aider si vous êtes sujets à la constipation.

La pomme a un effet détox très puissant

Toujours grâce à sa richesse en fibres, la pomme est un excellent modérateur de l’appétit et ce, grâce à la pectine contenue dans la pomme.

La pectine de pomme est une substance végétale présente dans les pépins et dans le zeste de la pomme. Une fois dans l’estomac, elle se transforme en gel et crée ainsi un sentiment de satiété. Dans ce cas, préférez-la verte et bien ferme. Plus les pommes seront vertes plus elles seront concentrées en pectine; car c’est cette substance qui permet la fermeté des pommes.

Hypocholestérolémiant naturel ?

Définitivement et toujours grâce à la pectine, notre super allié minceur et régulateur du transit ! Elle va limiter l’absorption du cholestérol et des lipides Le cholestérol va baisser en entrainant le dépôt graisseux hors du corps.

Elle diminuerait ainsi la quantité du LDL (mauvais cholestérol) et augmenterait le HDL (bon cholestérol) Si vous êtes donc sujet à ce genre de problème, la pomme saura vous accompagner.

La pomme contient tout un tas d’antioxydant et de vitamines

La pomme est riche en vitamine C naturelle, facilement assimilée par l’organisme

Et de vitamine B, vitamine essentielle pour le système nerveux et immunitaire.

 

Tout autant de raisons de profiter des bienfaits de la pomme dans une monodiète !

Alors, qu’en dîtes-vous? Ça vous tente !

 

Principe important :

La différence entre monodiète crue et monodiète cuite ?

Une monodiète crue sera plus vitalisante tandis qu’une monodiète cuite sera plus drainante

Croquer dans des pommes sera plus vitalisant par exemple mais demandera plus d’énergie à l’organisme pour digérer.

Manger des pommes cuites sous forme de compotes aura une action drainante pour l’organisme Elle facilitera l’élimination des déchets de l’organisme pour ceux qui ont un système digestif plus lent par exemple.

Bonne nouvelle pour les diabétiques ! La pomme ne fait pas monter le taux de sucre dans le sang. Elle régule donc la glycémie

Grand avantage vis-à-vis de la monodiète de raisins qui est de loin à conseiller pour un diabétique Beaucoup trop sucrés !

Mes recettes de monodiète de pomme

Le classique de la compote de pomme version vanille

  • Vous épépinez les pommes de type Golden ou Boskoop
  • Gardez la peau des pommes si elles sont biologiques
  • Vous découpez les pommes en morceaux, que vous placerez dans une casserole avec un peu d’eau filtré.
  • Vous pouvez ajouter votre gousse de vanille  et laissez cuire pendant 20 minutes à feu doux.
  •  Soit vous l’écrasez à la fourchette et pour ceux qui ont un Blender, c’est le moment de le sortir.

Les pommes à la cannelle : version au four

  • Coupez les chapeaux des pommes et mettez-les de côté
  • Evidez le cœur de chaque pomme et saupoudrez de la cannelle sur toutes les pommes
  • Recouvrez les pommes et le fond du plat d’eau (1cm)
  • Enfournez pour environ 20 minutes à 180 ° C

Les chips de pomme : version plus contemporaine

  • Découpez les pommes en fines lamelles
  • Les disposez sur une plaque recouverte de papier cuisson
  • Enfournez pour 1 heure sur la fonction grill à 90 °C

 

Petit conseil : Utilisez des pommes biologiques pour toutes vos recettes de pomme car c’est l’un des fruits les plus traités. Le but n’est pas de faire une monodiète de pesticides !

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion