Carole Contre
Naturopathe à Nogent-sur-Marne

Naturopathie

Les médecines douces, souvent complémentaires à la médecine moderne (aussi appelée allopathique), séduisent de plus en plus les Français, que cela soit par conviction ou simplement pour chercher un complément à la médecine allopathique. Et c’est le cas de la naturopathie qui est classée comme médecine traditionnelle occidentale par l’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé).

pilon servant à la naturopathie

Mais malgré ses nombreux bienfaits, la naturopathie (comme un grand nombre de médecines douces) n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Il existe pourtant quelques solutions de remboursement ou de financement de cette pratique naturelle. Voici donc un point sur la naturopathie et sur ses possibilités de remboursement.

Rappel sur la naturopathie

aromatherapie

Généralement considérée comme une médecine douce, la naturopathie est une méthode traditionnelle naturelle et préventive qui a pour but de stimuler les processus naturels d’auto-guérison du corps et de vous donner les clés d’une hygiène de vie efficace afin de rester en bonne santé. En effet, l’OMS la définit comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

Prenant l’être humain comme un ensemble alliant les plans physiques, énergétique, émotionnels, mental, spirituel, etc., la naturopathie essaye non pas de diminuer les symptômes dont vous pouvez souffrir, mais de trouver la cause de votre mal et d’y remédier. Pour ce faire, la naturopathie se base, en plus des différents conseils d’hygiène de vie que votre naturopathe peut vous donner, sur plusieurs techniques naturelles telles que :

  • La phytothérapie : cela correspond à ce que l’on peut appeler « médecine par les plantes ». En réalité, la phytothérapie consiste simplement à l’utilisation de plantes dites médicinales à des fins thérapeutiques.
  • L’aromathérapie : c'est-à-dire l’utilisation d’huiles essentielles ou d’arômes essentiels de plantes. Cette méthode est plutôt similaire à la phytothérapie, qui elle, utilise les plantes dans leur ensemble. Les huiles essentielles sont généralement associées à d’autres (on parle de synergie d’huiles essentielles) afin d’avoir plus d’effet. Elles pourront être utilisée en diffusion, en olfaction, en inhalation ou bien en application locale cutanée, en massage, etc.
  • La gemmothérapie  qui consiste à l’utilisation des tissus ‘‘embryonnaires’’ des plantes, telles que les bourgeons, les jeunes pousses, etc., à des fins thérapeutiques. Les tissus végétaux sont mis à macérer dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine afin d’en extraire leurs principes actifs et pour en faire des solutions que vous pourrez ingérer suite à votre suivi en naturopathie.

Si nécessaire, la naturopathie peut aussi s’appuyer sur des compléments alimentaires qui pourront vous permettre de retrouver un certain équilibre dans votre corps.

Les bienfaits de la naturopathie

Bien qu’elle ne pose aucun diagnostic et qu’elle ne puisse remplacer la médecine moderne, la naturopathie peut vous accompagner dans votre vie quotidienne. En effet, son fonctionnement basé sur l’homéostasie (c'est-à-dire sur la stabilisation de votre organisme et de ses caractéristiques physiologiques comme la température, la pression artérielle…) peut vous aider à lutter contre les maladies saisonnières, par exemple. La naturopathie peut aussi vous accompagner dans la lutte contre les maux de tête, les troubles digestifs, les douleurs chroniques ou même vous apporter un soutien dans votre décision de maigrir, d’arrêter de fumer ou votre souhait d’avoir un enfant.

Un naturopathe peut aussi intervenir de façon collective dans des entreprises par exemple. A travers de consultations individuelles, mais aussi de conférences, d’ateliers ou de prestations sur-mesure organisés entre un naturopathe et votre entreprise, il est possible de trouver des solutions adaptées pour répondre au mieux à vos besoins, et aux besoins de l’entreprise, quant à votre environnement de travail.

La naturopathie fait de plus en plus d’adeptes en France

Comme dit précédemment, la naturopathie commence à rencontrer son public depuis quelques années. Le Baromètre Santé 2017 des Pages Jaunes montre d’ailleurs à quel point la popularité de cette méthode traditionnelle a évolué. Comme il est indiqué sur le graphique ci-dessous, le nombre de recherches, sur internet, relatives à la naturopathie est passé de 77 189 en 2013 à 363 524 en 2016, soit une augmentation de plus de 450 % en trois ans. 

 

Cette nouvelle popularité de la naturopathie ces dernières années peut sûrement s’expliquer en partie par le nouvel attrait des Français pour les choses plus naturelles, que cela soit en termes d’alimentation, mais aussi de soins du corps.

graphique de la progression des recherches de naturopathie

Les possibilités de remboursement de la naturopathie

Malgré sa popularité croissante, la naturopathie n’est pas encore reconnue par la Sécurité sociale, et n’est donc pas encore prise en charge par cette dernière. Mais il existe tout de même des moyens d’obtenir des remboursements intégraux ou partiels pour quelques séances.

 

Les complémentaires santé

La façon la plus accessible pour obtenir un remboursement suite à une séance de naturopathie est de choisir une complémentaire santé proposant des remboursements pour les médecines douces.  En effet, les complémentaires santé ont su comprendre l’attrait des Français pour les médecines douces comme la naturopathie et une grande partie d’entre elles propose, aujourd’hui, des forfaits de remboursement qui se présentent généralement sous deux formes :

  • Un forfait par acte : quand votre assureur santé vous propose un montant de remboursement précis pour un nombre de séances défini chaque année. Par exemple, vous pouvez bénéficier d’un remboursement de 20 € par séance de médecine douce pour 5 séances par an. Ainsi, si vous consultez un naturopathe dont les honoraires sont de 75 € par consultation, les cinq premières séances ne vous coûteront que 55 €. Une fois la cinquième séance passée, le reste sera complètement à votre charge.
  • Un forfait annuel : cette fois-ci, votre assureur met à votre disposition un budget annuel défini pour vos dépenses en médecines douces. Vous pourrez ensuite l’utiliser comme vous le souhaitez. Et une fois le budget complètement dépensé, les séances seront à nouveau complètement à votre charge. Sachez qu’en fonction des assureurs santé et des niveaux de garanties, ce forfait peut aller jusqu’à 250 € par an.

Par exemple : si vous avez un forfait de 150 € par an et que les honoraires de votre naturopathe sont de 75 € par séance, vous pouvez demander le remboursement intégral de deux consultations par an avant que le reste de vos dépenses en médecines douces soit à votre charge (en savoir plus : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/).

 

Pour pouvoir bénéficier d’un remboursement  après une séance de naturopathie, pensez à demander une facture à votre naturopathe. Vous devrez ensuite l’envoyer à votre assureur santé qui pourra procéder au remboursement si vous avez des garanties adéquates.

 

Notez, cependant, qu’il est nécessaire de bien regarder les médecines douces prises en compte dans votre contrat. D’un assureur à un autre, certaines pratiques peuvent ne pas être prises en charge, vérifiez donc bien si la naturopathie est bien couverte par votre complémentaire santé.

 

Les Chèques Santé

Les Chèques Santé peuvent être une autre façon de financer vos séances de naturopathie. A l’image des Tickets Restaurant, le Chèque Santé est un titre financé par certaines entreprises pour leurs salariés et qui est uniquement dédié pour les dépenses de santé. Cependant, si vous pouvez en bénéficier grâce à votre entreprise, il faudra consulter des professionnels qui sont affiliés à ce dispositif. Sachez, malgré tout, que vous pouvez retrouver tout type de professionnels dans ce réseau :

  • Des professionnels de santé comme les médecins généralistes, les chirurgiens-dentistes, les spécialistes…
  • Des thérapeutes du bien-être : des naturopathes, des acupuncteurs, des hypnothérapeutes…
  • Des praticiens de santé, comme par exemple, les chiropracteurs, les psychologues, etc.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à KhepriSante

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.